laghouat forum Index du Forum  laghouat forum est un espace pour tout le monde !pour partager nos idées et surtout gagner le trésor de la vie !tout simplement c'est l'amitié.....voila
 
 FAQ  Rechercher  Membres  Groupes   S’enregistrer   Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Connexion


 LAGHOUAT Forum : L'espace de savoir - faire et faire - savoir 
Bienvenus à Laghouat Forum  




 

 
 La Tariqa Tidjania (3ème partie) Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
hbenghia


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2007
Messages: 13
Localisation: Laghouat
Féminin Balance (23sep-22oct) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 11:14 (2007) Répondre en citantRevenir en haut

Chronologie
1737/38 (1150H) Naissance de Sidi Ahmad Ibn Mohammad ibn El Mokhtar Tidjani (qu'Allah l'agrée)Connaissance du coran par coeur dès l'age de 7 ans Mufti dès l'age de 15 ans.1752/53 (1166H) Décès de son père et de sa mère dans une épidémie de peste (il a 16 ans).1757/58 (1171H) Il quitte 'Ain Madhi pour l'université Qarawiyne à Fés, la cité de la science et de la spiritualité (il a tout juste 21 ans).1767/68 (1181H)Aprés l'obtention de tous les diplômes, il se rend successivenment de Fés à Ain Madhi, à El abiod Sidi Cheikh puis à Tlemcem où il va professer plusieurs années1772/73 ( 1186H) Il part faire son Hadj à 36 ans
1773/74 (1187H) Il passe par la Tunisie puis l'Egypte où il rencontre Cheikh Mahmoud El Kurdiyou (qu'Allah l'agrée), puis une fois à la Mecque il rencontre Sidi Ahmad-Ben-Abdallah El Hindi (qu'Allah l'agrée) et à Médine le pôle Sidi Mohamed ibn. Abdelkarim-As-Semman (qu'Allah l'agrée), puis il retourne au Maghreb.Rencontre avec Sidi Mohammed ibn Mechri (qu'Allah l'agrée) en 1188h. Rencontre avec Sidi Harazim (qu'Allah l'agrée) en 1191h au maroc1781/82 (1196H)FATH EL AKBAR : Initiation par le prophète (sur la prière et la paix) à l'état de veille , qui lui transmet la Tariqa Ahmediya, Mohammadiya, Ibrahimiya, Hanifiya, durant son séjour à Boussemghoune et ChellalaPériode de propagation de l'ordre par le Cheikh. Rencontre avec Sidi Hajj 'Ali Tamacini (qu'Allah l'agrée) à Ain Madhi en 1204h. Décès de Sidi Mohammad ibn 'Arabi Damraoui(qu'Allah l'agrée) en 1204h à l'age de 28 ans1798/99 (1213H) Hijra d'Abi Semghoune à Fès. Rencontre avec le Sultan Maulana Souleiman (qu'Allah l'agrée). Début de la rédaction de Djawahiroul Ma'ani par Sidi 'Ali Harazim (qu'Allah l'agrée).1799/1800 (1214H)Au mois de Mouharam il acquiert la "Qotbaniyal 'Oudhma", puis le 18 ème jour du mois de Safar, il est hissé à la station unique de "Pôle caché", la Katmiya, il est le Sceau de la Sainteté. Début de construction de la Zaouiya bénie de Fès en 1215h, Rencontre avec Sidi Ibrahim Rayahi (qu'Allah l'agrée) en 1218h. Décès de Sidi 'Ali Harazim(qu'Allah l'agrée) en 1218h à Badr. Décès de Sidi Mohammad ibn Mechri (qu'Allah l'agrée) en 1224h1815 (1230H)Décès le jeudi 17 chawal après salat Soubh, à l'age de 80 ans. Transmission du Khilafa à Sidi Hajj 'Ali Tamacini (qu'Allah l'agrée) (Maitrise de la Tariqa). Naissance de Sidi 'Arbi ibn Sa-ih (qu'Allah l'agrée) en 1229h. decès de Sidi Mahmoud Tounsi (qu'Allah l'agrée) en 1230h. Décès de Sidi Mohammed El Kébir (qu'Allah l'agrée) en 1242h, mort Martyr vers Mascara. Rencontre de Sidi Mohammed El Ghali (qu'Allah l'agrée) avec Sidi 'Omar Foutiyou Tall(qu'Allah l'agrée) à la Mecque en 1248h.
1852 (1269H)Décès de Sidi Mohammed ibn Nasr El 'Alawi (qu'Allah l'agrée) en 1273h. Transmission du Khilafa à Sidi Ahmed 'Ammar Tidjani (qu'Allah l'agrée), mais du fait de son jeûne age, Mohammed El 'Aid (qu'Allah l'agrée) de Tamacine prend. la charge de la Tariqa jusqu'à son retour d'exil de France en 1285. Mariage du Khalife Sidi Ahmed 'Ammar (qu'Allah l'agrée) avec Aurélie Picard (qu'Allah l'agrée) en 12851896 (1313H)Décès de Sidi Ahmed 'Ammar (qu'Allah l'agrée). Transmission du khilafa à Sidi Bachir Tidjani (qu'Allah l'agrée) après la mort de son frère
1911 (1329H)Décès de Sidi Bachir Tidjani (qu'Allah l'agrée). Tranmission du Khilafa à Sidi 'Allal Tidjani (qu'Allah l'agrée) après la mort de son oncle









1919 (1338H)Décès de Sidi 'Allal Tidjani (qu'Allah l'agrée). Transmission du Khilafa à Sidi Mohammed El Kebir Tidjani (qu'Allah l'agrée) après la mort de son cousin.

1931 (1350H)Décès de Sidi Mohammed El Kebir Tidjani (qu'Allah l'agrée). Transmission du Khilafa à Sidi Mahmoud Tidjani (qu'Allah l'agrée) après la mort de son oncle.1934 (1353H)Décès de Sidi Mahmoud Tidjani (qu'Allah l'agrée). Transmission du khilafa à Sidi Taieb Tidjani (qu'Allah l'agrée) après la mort de son frère.
1973 (1394H)Décès de Sidi Taieb Tidjani (qu'Allah l'agrée). Transmission du Khilafa à Sidi 'Ali Tidjani (qu'Allah l'agrée) après la mort de son oncle.1990 (1411H)Décès de Sidi 'Ali Tidjani (qu'Allah l'agrée). Transmission du Khilafa à Sidi 'Abdeljabbar Tidjani (qu'Allah l'agrée)
2006 (1427H) Décès de Sidi Abdeljabbar Tidjani (qu'Allah l'agrée).




Transmission du Khilafa à Sidi Hajj M'hammed Tidjani (qu'Allah l'agrée)
Actuellement, Ain Madhi est une commune de la wilaya de Laghouat

Il faut donc distinguer la 'Ain Madhi nouvelle et la 'Ain Madhi ancienne qui est la vieille ville où a vécu Seïdina Cheikh Ahmed Tidjani t et dans laquelle le prophète a marché. L'ancienne 'Ain Madhi est une oasis, c'est un village édifié au 6 ème siècle et actuellement, elle est quasiment vide de tout habitant. (Mais depuis quelque temps l'état algérien a entamé des travaux de rénovation avec pour objectif à long terme de réinstaller des habitants à 'Ain Madhi "ancienne ville")Le nom de cette cité est tiré du fait qu'à l'origine de la fondation de la ville, ce fut un homme surnommé al Madhi ben Ya'qoub qui avait trouvé une source (cette source se trouve à 3 km environ de la ville).Ain Madhi est un " ksar " : une cité forteresse (comme il en fut beaucoup construit dans le désert). Le ksar de 'Ain Madhi comporte donc une muraille qui encercle la ville. La muraille de 'Ain Madhi est percée de 3 portes dont 2 sont historiques (d'origine) : Bâb el kebir (porte principale) et Bâb essaghi (porte du canal). Quant à la troisième porte : Bâb charqui (porte orientale) elle fut rajoutée plus tardivement.
A l'intérieur de l'enceinte se trouvent les habitations, la mosquée, plusieurs zaouïas , et des appartements dans lesquelles logeaient les garnisons (près de la grande porte) chargées de défendre la zaouïa.Les constructions ont été réalisées avec des grandes pierres et du mortier, elles sont serrées formant de petites ruelles.
On compte trois zaouïas : la zaouïa de Sidi Mohamed el Habib t, celle de Sidi Mohamed el Bachir t et celle de Sidi Ben Amar t. Les zaouïas comptent des cuisines, des pièces servant de lieu de retraite spirituelle et d'apprentissage, des garde-manger,etc…
A l'origine, il y avait une seule mosquée : " Masjid 'Atiq " dans laquelle Seïdina Cheikh Ahmed Tidjani t officiait ses prières et il y reçut ses premières instructions religieuses. A côté de cette mosquée se trouve une pièce où Seïdina Cheikh Ahmed Tidjani t a appris le Coran.
Par la suite, une deuxième mosquée a été construite et c'est dans celle-ci que Sidi Mohamed el Habib t officiait et donnait son enseignement. Le fils de Sidi Mohamed el Habib t : Sidi Ahmed el Mekki (nommé ibn el Habachiya) mourut avant son père et fut enterré dans un coin de la mosquée en question, ensuite Sidi Mohamed el Habib t fut enterré à côté de son fils conformément à ses vœux. Ainsi, cette mosquée est devenue la zaouïa de Sidi Mohamed el Habib t, les deux tombes furent recouvertes d'une sépulture en bois provenant de Fès. Cette sépulture avait été initialement prévu pour recouvrir la tombe de Seïdina Cheikh Ahmed Tidjani t mais finalement elle a été remplacée.A côté de cette sépulture se trouve la tombe de Seïdina Mohamed el Bachir t et d'autres khalifes Tidjani, l'ensemble des tombes sont fermées par une grille, et un moquadem de la zaouïa, Sidi Bachir, est responsable des clefs des tombeaux. De l'autre coté de la zaouïa se trouve les tombes de Sidi Mohamed el Habib Tidjani, khalife de Dakar t , et son fils de Zine el 'Abidine Tidjani t , et d'autres descendants de Sidi Cheikh Ahmed Tidjani t. Chaque Khalife met sa pierre de touche dans la rénovation de ce précieux édifice.Sidi Mohamed el Bachir t a établit sa zaouïa en face de celle de Sidi Mohamed el Habib t elle fut habitée également par Seïdina Mahmoud Tidjani t. Ils eurent une vie très religieuse, Sidi Mohamed el Bachir t récitait 40 000 salat el fatihi par nuit et Sidi Mahmoud t ne ratait jamais une prière en commun.Sur une partie de la zaouïa de Sidi Mohamed el Habib t fut aménagée celle de Sidi Ben 'Amar Tidjani t, cette zaouïa fut celle aussi de Sidi Lahcen Tidjani t. Seïdina Ben 'Amar Tidjani t s'est consacrée à la Da'wa (prêche) en Afrique. A chaque personne qui se convertissait par sa cause, Seïdina Ben 'Amar Tidjani t donnait une attestation de conversion à l'Islam et conservait le talon de l'attestation. Ainsi, des milliers de talons sont conservées dans sa zaouïa (on trouve même des convertis ukrainiens).
Les lieux du ksar à notifier
- Le lieu de naissance de Seïdina Cheikh Ahmed Tidjani t qui se trouve dans la maison de son oncle. Cette maison a été rénovée.
- La pièce où Seïdina Cheikh Ahmed Tidjani t a apprit le Coran. (à côté de la mosquée 'Atiq).


- L'endroit où Seïdina Cheikh Ahmed Tidjani t a vu le prophète r pour la première fois : sur la ruelle principale, avant le porche de la mosquée 'Atiq au niveau de la porte de la maison de la tante maternelle de Seïdina Cheikh Ahmed Tidjani t . A cet endroit, il vit le prophète r dans une colonne de lumière. Le prophète r lui dit de persévérer dans ses efforts car il était dans la vérité.A quelques dizaines de mètres du ksar, se trouve le cimetière dans lequel se trouve le mausolée de Sidi Mohamed ibn 'Arbi Damraoui t, les tombes des parents de Seïdina Cheikh Ahmed Tidjani t et de Sidi Mohamed ibn el Mechri t.Sur le chemin conduisant au cimetière se trouve un lieu à notifier. En effet, lorsque Seïdina Cheikh Ahmed Tidjani t partit pour Fès, tous les habitants du ksar le suivirent pour partir avec lui. Mais Seïdina Cheikh Ahmed Tidjani t leur demanda de rester pour ne pas vider le ksar. En compensation, il garantit à celui qui se postait dans ce lieu en direction de l'ouest (Fès) en passant le Salam à Seïdina Cheikh, celui-là t recevrait son Salam.


Photos de Ain Madhi



1.Au loin, nous aperçevons le minaret de la mosquée 'Atiq, où Seïdina Cheikh Ahmed Tidjani t faisait ses prières.

2.Intérieur de la mosquée 'Atiq.



3.Lieu de naissance de Seïdina Cheikh Ahmed Tidjani t dans la maison de ses parents à 'Aïn Madhi.




4.La maison bénie où Seïdina Cheikh Ahmed Tidjani t est né est très étroite et pour pénétrer dans l' endroit ci--contre il faut se baisser


5.Ci-contre, la porte d'entrée du lieu de naissance, donnant sur une petite cour intérieur.De gauche à droite : Sidi Chérif TaïebTidjani t , Cheikh Mohammed el Mansour et le Moqadem de la Zaouiya de Sidi Mohammed el Habib Tidjani t, Sidi Bachir.





6.Enceinte délimitant les tombes des parents de Seïdina Cheikh Ahmed Tidjani t et de son vénérable compagnonSidi Chérif Mohammed ibn Mechri t.


7.Entrée de la majestueuse et prestigeuse Zaouiya où sont inhumés Sidi Mohammed El Habib Tidjani t et de nombreux descendants de Seïdina Ahmed Tidjani t (parmi eux les khoulafas : ceux qui ont hérité de la responsabilité sur la maitrise de la Tariqa).

_____________________________________________________________________________________
Laghouat, la porte du désert, est une magnifique oasis, qui possède un patrimoine riche et diversifié, naturel et culturel. allons a sa découverte

Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 21 Nov - 11:14 (2007) Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group | Template Hardware by dav.bo
Traduction par : phpBB-fr.com